Dragon Quest XI : avis et astuces

Dragon Quest IX est un mélange parfait entre un RPG et un jeu multijoueur qui se base sur le farming et la chasse à la performance. Il s’agit bien d’un des très rares titres à offrir un meilleur rendu de ces deux aspects tant recherché dans un pareil jeu. Après un mode solo peu divertissant malgré les moments de réelles émotions et de bravoure, le studio Level-5 signe l’arrivée d’un neuvième épisode de Dragon Quest en multijoueur, beaucoup plus intéressant et relativement mieux présenté que les versions précédentes. Visiblement très complet, le nouveau titre du studio se découvre à travers différentes quête à réaliser à plusieurs.

Le jeu

Dragon Quest IX s’ouvre sur la création d’un petit avatar, une première phase à considérer comme primordiale puisque c’est sur ce premier choix  que va se baser les différents slots de sauvegarde disponibles au cours du jeu. Bon, mais il faut admettre qu’il n’y a pas vraiment non plus de grand choix à faire. Au pire, vous choisirez juste un personnage aux couleurs de cheveux différentes parmi des faciès pour la plupart assez affreux. Le tout est de choisir juste après un personnage différent de votre adversaire caractérisé par un équipement original ou un statut spécifique.

Dès que votre personnage est prêt, il débarquera dans le royaume des anges où il aura pour mission de veiller sur les humains. Il collectionnera les auras d’étoile qui proviennent des habitants de la Terre en attendant patiemment de voir un jour un rare sésame – le fruit de la Déesse, pousser sur l’Arbre du Monde. C’est uniquement grâce à celui-ci que tous les anges pourront un jour espérer retourner dans le royaume des cieux.

Dragon_Quest-9

Votre mentor Aquila, guidera votre personnage à travers son voyage au cœur d’un petit village. Il devra accomplir différentes missions pour progresser dans le jeu. Une mission est indépendante d’une autre, ce qui rendra le jeu encore plus intéressant. De l’apparition de la petite fée Stella qui joue les potiches, vous vous retrouverez également nez à nez avec le chevalier noir qui s’est trompé d’époque, ou encore le jeune prince martelé par sa belle-mère diabolique. Malgré que le scénario original se déroule entièrement en japonais, la version française est impeccable et permettra aux joueurs français de comprendre chaque scénario facilement.

De l’action à gogo

De l’action, il y en a à volonté dans Dragon Quest IX. Dès votre sortie de la ville d’Ablithia, vous ferez face à des monstres errants qui apparaissent de manière très aléatoire sur la carte du monde. Là, deux options s’offrent à vous : fuir ou affronter le mal et progresser dans le jeu. Les habitués des versions précédentes se débrouilleront parfaitement bien dans Dragon Quest IX puisque les combats se font toujours au tour par tour. D’ailleurs, il arrive que les ennemis se font rares sur la carte et combattre n’amène pas toujours à un bonus quelconque.

Pour réaliser un parcours sans faille dans Dragon Quest, aucune stratégie ne s’impose, il suffit juste d’avoir un sens aigu de l’observation.