La méthode d’Alembert

Même si la roulette est un jeu de hasard, il existe de nombreuses techniques de gains proposées sur le web pour aider les joueurs à jouer intelligemment. La plupart d’eux sont des méthodes mathématiques dont la méthode d’Alembert. D’ailleurs, le nom de cette technique vient du nom du célèbre mathématicien Jean le Rond d’Alembert.

Présentation de la méthode d’Alembert

Comme vu ici, la stratégie de gain la plus célèbre sur la toile est la martingale. Grosso modo, le d’Alembert ressemble à cette technique. La méthode d’Alembert consiste également à augmenter ou à diminuer sa mise selon les gains et les pertes du joueur. La technique peut aussi s’appeler système pyramidal ou encore montante d’Alembert.

Le système pyramidal comme d’autres techniques de gains s’appliquent pour les chances simples notamment le rouge/noir, le pair/impair et le manque/passe. En utilisant cette stratégie, le joueur doit augmenter sa mise suivante d’une unité en cas de perte et de diminuer d’une unité de mise en cas de gain.

Fonctionnement  

montante-methode-alembert-roulette-gamenin.infoRappelons encore une fois que le système d’Alembert ne marche que pour les chances simples. Selon les théories de mathématiques, sur le long terme les deux évènements des chances simples peuvent se produire à égalité. Même si sur 5 tours la bille de la roulette ne tombe que sur rouge, au fur et à mesure du jeu des noirs vont se présenter pour que la somme de la probabilité des évènements « rouge » et « noir » soit égale à 1.

Donc le d’Alembert consiste à miser sur un évènement au hasard. La chance que cet évènement se produise est de 50% seulement avec la présence du 0, la probabilité devient 47%. Si le pari perd, le joueur doit augmenter sa mise et replacer ses jetons sur le même évènement. Au moment où le pari devient gagnant, on doit encore refaire un pari mais avec une mise réduite d’une unité, ainsi de suite jusqu’à ce que la valeur de la mise revienne à l’initiale. A cet effet, le joueur gagne 1 pièce de profit à chaque placement.

Par exemple en faisant 9 coups le joueur peut perdre 4 fois et gagner 5 fois. Pour ces 4 pertes il augmente sa mise d’une unité à chaque fois. Il a perdu 10 pièces. Au cinquième coup il mise avec 5 jetons. Il gagne, sa perte diminue à 5 pièces. Il refait un coup mais avec 4 jetons, il gagne. En suivant la même procédure il peut récupérer sa perte et gagner 5 jetons en plus. En cas de perte c’est +1 et en cas de gain c’est -1.

Les enjeux de d’Alembert

La progression du système d’Alembert est lente. Même si l’on joue une longue série d’échec, en appliquant la méthode on peut la surmonter sans épuiser le budget et surtout sans dépasser la limite des mises établie pour la table. Néanmoins, le d’Alembert repose toujours sur le hasard. L’obtention de gain n’est pas garantie à 100%. En plus la Maison sort toujours gagnante à la roulette.

Posted in Casino